FacebookTwitter

Santé au Ghana

Share On GoogleShare On FacebookShare On Twitter

Santé au Ghana

Santé publique au Ghana

Les hôpitaux publics au Ghana sont généralement financés par le gouvernement. Les groupes religieux jouent également un rôle fondamental en fournissant à la population ghanéenne une assistance médicale.

En 2003, le gouvernement ghanéen a mis en place le Régime national d’assurance maladie (NHIS), qui a considérablement amélioré la situation sanitaire dans le pays et a éliminé la nécessité pour les citoyens ghanéens de payer leur traitement à l’avance. Le nouveau système a également amélioré l’accessibilité des soins de santé pour les citoyens les plus pauvres du Ghana.

Alors que les expatriés peuvent accéder aux services du NHIS pour un prix modeste, la plupart préfèrent être traités dans un établissement privé et investir dans une assurance maladie privée.

Soins de santé privés au Ghana

La plupart des expatriés vivant au Ghana utilisent des établissements de santé privés. Les hôpitaux privés ghanéens offrent généralement un meilleur traitement et un équipement plus moderne que les hôpitaux publics.
La qualité des installations dans les hôpitaux privés du Ghana varie, mais ceux situés dans les zones où vivent de grandes communautés d’expatriés sont bien équipés et confortables.
Les temps d’attente sont très courts dans les cliniques privées du Ghana et les expatriés constateront que les médecins et le personnel médical parlent anglais couramment.

Pharmacies et médecine au Ghana
Les pharmacies se trouvent facilement dans toutes les grandes villes du Ghana et, bien que rares, des pharmacies ouvertes 24h / 24 sont présentes dans le pays.

Les expatriés souffrant de maladies chroniques ou ayant besoin de médicaments sur ordonnance devraient essayer de les apporter au Ghana, ainsi que des copies des noms de médicaments sur ordonnance et génériques.

Assurance maladie au Ghana

Les expatriés qui s’établissent au Ghana doivent s’assurer d’avoir souscrit une assurance maladie privée avant de commencer à vivre dans le pays. Certains expatriés bénéficieront d’une assurance maladie fournie par leur employeur dans le cadre de leur offre d’emploi.
Un certain nombre de sociétés d’assurance maladie privées opèrent au Ghana, notamment First Fidelity Health, Med-X Health Systems et Momentum Africa.

L’assurance privée protège les expatriés d’un large éventail de problèmes de santé et couvre les traitements dans des établissements médicaux privés au Ghana.
Les expatriés devraient également envisager des politiques qui les couvrent en matière d’évacuation médicale et de rapatriement, ce qui leur assurera une couverture adéquate au cas où ils devraient être transportés dans un autre pays ou à leur domicile pour y être traités.

Risques de santé au Ghana
Le paludisme est un grave problème de santé au Ghana. Il est essentiel que les expatriés vivant au Ghana suivent un traitement antipaludique. Comme le paludisme est transmis par les piqûres de moustiques, les expatriés doivent prendre les précautions nécessaires, telles que l’utilisation de produits anti-moustiques et le sommeil sous des moustiquaires imprégnées d’insecticide. Les expatriés présentant l’un des symptômes du paludisme, notamment fièvre, douleurs articulaires, fatigue, nausée et diarrhée, doivent se faire soigner dans un dispensaire de bonne réputation.

Le Ghana fait partie des pays où le taux de personnes vivant avec le VIH / sida est le plus élevé au monde et un grand nombre de personnes meurent chaque année des suites de la maladie. Toutefois, les expatriés qui prennent les précautions appropriées contre la maladie, tels que toujours utiliser des préservatifs et ne pas partager les seringues, ne sont pas concernés.

Les expatriés doivent également savoir que la nourriture et l’eau peuvent déclencher des maladies au Ghana. Les expatriés doivent éviter de boire de l’eau du robinet et d’avoir des glaçons dans leurs boissons. Au lieu de cela, ils devraient acheter de l’eau en bouteille ou faire bouillir l’eau du robinet avant de la boire.

Services médicaux d’urgence au Ghana
En cas d’urgence, les expatriés peuvent appeler une ambulance au 193, le numéro d’urgence médicale.
Cependant, la plupart des hôpitaux au Ghana, même les établissements de santé privés, ne disposent que d’un petit nombre d’ambulances et les délais d’attente pour les ambulances au Ghana peuvent être très longs.

Il peut donc être plus rapide pour les patients de se rendre à l’hôpital en voiture ou en taxi. Services

Submit a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *